PETITE DJILY
MISS AFRO
serge dintantu bande dessinée d'afrique et des caraïbes
Dessiner votre portrait est possible, il suffit de nous contacter ...
Mon premier contact avec vous est parti d'un dessin découvert par hasard en surfant sur le Net. Aujourd'hui, je découvre un site. Cette œuvre contient autant de pépites d'or que celles convoitées dans nos mines de l'Est de la RDC. Mais vos pépites sont de valeur car elles véhiculent la CULTURE. Je suis de la génération qui a connu, enfant, les premières années du Grand Zaïre. J'en suis restée nostalgique. Face aux divagations actuelles de notre beau pays, on a besoin de rêver. Et votre site répond à nos attentes car il nous rappelle la grandeur d'antan, la douceur et la joie de vivre d'une époque, les talents et l'ingéniosité de nos aimés ... Tout ce à quoi nous aspirons encore aujourd'hui. Plus que d'un leadership, nous avons besoin de model-roll afin que nos enfants et nos petits- enfants soient fiers d'appartenir à l'Histoire de l'Humanité et continuent à l'écrire avec des lettres d'Or. Je félicite votre fine équipe d'avoir conçu un tel outil (site), de le dynamiser (contenu) et surtout d'y maintenir de l'interactivité (tierce contribution). C'est la signature des grands communicateurs. Très bel état d'esprit. PS. Encore merci pour votre illustration de la femme, devenu l'emblème (avec votre permission) du Collectif des Femmes Congolaises pour la Paix. (CFCPJ), collectif engagée dans le plaidoyer de la lutte contre les violences faites aux femmes en RDC. Lydie BASILA ************************************************ 04/08/2013 Merci à toi Serge Diantantu pour tout ce que tu fais pour aider nos enfants et nous-mêmes à connaître notre passé bafoué et caché par des images et dialogues. Bien sûr que "l'ignorance est le nerf de la guerre" , nous devons la combattre quotidiennement par nos réalisations instructives. Dalai Lama le confirme en disant: "La bataille contre l'ignorance se gagne tous les jours et finit par ouvrir sur des perceptives insoupçonnés". Tes œuvres et celles des autres en sont les preuves. A propos de l'éveil des consciences, Rava Bakou ne nous dit : " Éveiller les consciences individuelles mènent à l'éveil collectif de la société, éveil nécessaire pour que l'humanité puisse survivre". Il a tout à fait raison. Bravo encore pour tes louables œuvres. Chantal SAFI ************************************************ 11/02/2013 Merci Monsieur Diantantu pour la foule d'informations transmises dans ces 3 tomes (lus d'un trait tellement ils sont captivants). Je suis contente de disposer de ces ouvrages qui permettront de raconter à mes enfants l'Esclavage en général, mais aussi sur la terre d'origine de leur père Kinois que vous connaissez : Lenda-Bav. Merci encore... à bientôt. Amicalement, Sylvie S preng ************************************************ 16/12/2012 Frère Serge, Au sujet du contenu de ton travail, les plus jeunes ne réalisent pas toujours que la roue de l'histoire qui tourne bouscule des certitudes, soulève des interrogations, réveille des souvenirs... Pour ma part, originaire de Pointe-Noire, je suis né les jambes écartées. Un pied dans la période coloniale et l'autre dans la post-coloniale. Ainsi, mon père, jeune étudiant fut envoyé comme élève infirmier dans l'actuel Bas Zaïre, avec sa femme et ses trois enfants, dans une école tenue par les missionnaires. Malgré ma jeunesse, je me souviens comme si c'était hier, de Kiboundzi, Kimpesse, Matadi, Louwozi, Zinga-mboma et le grand marigot de Vibwa... Voilà pour quart d'heure nostalgie... Les trois tomes très documentés ont d'abord le mérite de placer le sujet au coeur de l'actualité en guise de piqure de rappel, pour la santé mentale de l'HUMANITÉ. L'histoire coloniale soulève une foulitude de questions que certains enfouissent sous le boisseau... Mais le sage sourit et rétorque qu'on n'éteint pas un e affaire en fuyant ! Frère Serge, Je te dis simplement, MERCI d'avoir suscité malgré tout un sentiment contrasté qui combine gravité et souvenirs... Nous avons eu l'avantage du savoir, il nous appartient de témoigner afin de pas éteindre le DEVOIR DE MÉMOIRE. KOKOLO MOÏSE , Conteur. ************************************************ 25/09/2012 Très cher Serge Je bénis toujours Dieu quand je réalise tout ce que tu fais comme travail de qualité , travail aussi qui retrace l\'histoire de tout un pays , tout un continent , toute une civilisation... Ma prière est que tu excelles davantage dans toutes les entreprises et que tu marques d'une tâche indélébile de cette époque. Mes amitiés. Loango Boelua Honoré ************************************************ 03/07/12 Mon frère Serge Ta savante n'a d'égal que le message fort que tu véhicules dans tes œuvres que je désire savourer dans un futur immédiat. Etant éducateur dans un pays ou la xénophobie bat son plein, j'utiliserai cet outil iconographique pour leur montrer qu'a un moment particulier de l'histoire, notre sort fut lie. Fasse que ta plume ne tarisse jamais, et que la source de ton inspiration fleurisse de milles pétales remplies d'espoir pour nos peuples ''noirs'' qui subissent toujours les tares de l'esclavage même si cela est sous une autre forme. Ne nous taisons donc pas éveillons les consciences de nôtres pour qu'un jour nous puissions bâtir un havre de pais ou le Congolais et l'Africain en général allume une étoile d'amour a laquelle le Tutsi n'aura pas voix au chapitre. Le Tutsi est celui qui martyrise mon peuple. Ecris cette histoire de la souffrance de l'Est...qui jadis sous Tipotipo...subirent les flagellations et meurtrissures de la chair. Je sens le fouet lacérer mon coeur et transi d'effroi je me blottis dans ma solitude. L'ivresse d'une météore qui passe qu'on a appelle indépendance oubliant la maxime de Janses, le Generali: " Apres l'Indépendance = Avant l'indépendance, peut-être ne devrions-nous pas écrire cela dans nos livres d'histoire. Ou sont passes nos historiens? Je t'admire pour le courage, chapeau bas enseigne notre mémoire courte. Jean Bwasa libre penseur ************************************************ 03/07/12 Pourrions-nous par devers de ces mots vous féliciter pour cette oeuvre noble qui circonscrit l'histoire tant galvaudée sous une perspective nouvelle. La bande dessinée demeure un cadre propice pour l'éducation de manière ludique de l'enfant. Et ces images, pour autant choquantes qu'elles soient resteront à jamais indélébiles dans notre subconscient. Elles sont vraies, authentiques et doivent nous rappeler que conformément a la Charte de l'Impérialisme rédige a la même époque, les peuples africains ne sont jamais véritablement sortis de l'esclavage a l'instar de mon peuple congolais qui vit au 21 eme siècles sous le joug de l'oppression la plus vile qui est jamais pu exister. Courage et félicitation pour cette noble entre prise. Jean Bwasa libre penseur ************************************************ 28/09/11 Bonsoir Mr Diantantu Serge! Vous êtes une merveille, je me sens "protégée" quand je savoure vos oeuvres! Ce sont mes cadeaux de Noel que vais honorer et congratulez mes enfants pour qu'ils ne "grandissent pas ignares".... Fait comme ça en bande dessinée, c'est simple et agréable à engranger! En vous en remerciant bien gracieusement! Anglio Marie-Hélène. ************************************************ 28/09/11 Tu es un frère pour moi, et je te soutiens dans toutes tes actions. Tu oeuvres pour la promotion de l'Afrique et de l'Homme noir, Bravo, mon frère!!! Guillaume DISIYI NDOSIMAO ************************************************ 10/06/2011 Bonjour Monsieur Serge Diantantu, Je suis très heureux de découvrir votre site que je considère comme un verre d'eau pour étancher ma soif en ma qualité d'amoureux de la lecture francophone particulièrement celle des ouvrages des Caraïbes et d'Afrique. Avec votre site,surtout que je me trouve à des milliers des kilomètres de notre chère Afrique,j'ose croire que le vide créé par l'absence des ouvrages du feu Zamenga Batukezanga,Aimé Césaire,Chek Anta Diop,....pour ne citer que ceux là,va être comblé dans mon coeur. Enfin, pour ne pas abuser de votre temps, je veux juste savoir comment je peux faire pour me procurer vos bandes dessinées. Dans l'attente de votre réponse cher Monsieur Serge Diantantu, veuillez trouver ici l'expression de mes sentiments distingués. Votre futur lecteur, Adolphe Kalonji, Pasteur. ************************************************ 10/06/2011 Grand Frère, Même si,....... mais je suis très fière de toi pour tout ce que tu écris qui permet à nos enfants de connaître la vraie histoire de l'esclave de nos nkaka. Nzambi Tulendo kakala ye ngeye ye kaku yika bionso bienaku mfunu. Julie Diantantu/Kinshasa ************************************************ 10/06/2011 Serge, salut. Je vous félicite, pour le talent que le bon Dieu vous a donne. Vous êtes une fierté pour tous Congolais. Je suis de Kisangani, mon travail m'amène tout le temps à Mbanza-Ngungu. Je suis Ingénieur Agr ecomiste, Directeur de Marketing pour une société a vocation agricole. Félicitation mon Frère. Ir.Aime Bruno AKANIS, kin-RDC ************************************************ 17/05/2011 Mes très sincères félicitations ! Vous êtes un grand artiste qui a du talent. A travers vos oeuvres, nous sommes fiers de vous compter parmi les grands artistes du monde entier. Un grand honneur pour notre pays la RDCONGO ; vous composez des bonnes d’art que je ne pouvais imaginer .....Pour moi, vous êtes un génie ! Les images sont propres et magnifiques. Puisse Dieu vous bénir davantage afin de continuer a nous transmettre la joie en contemplant les vos oeuvres d’art. Une fois de plus, tous mes encouragements et que Dieu vous bénisse ! Arlette GIENGA ************************************************ 22/12/2010 Bonjour mon frère Serge, ton travail et tes ouvres sont : louable, historique et académique. Je manque des mots pour qualifier la grandeur de ton travail de remémoriez la mémoire des dizaines des milliers de nos sœurs et frères massacrés et déportés comme des bestiaux en esclavage par les méchants qui dirigent le monde. Je te rappellerai bientôt pour en parler à mon retour à Paris. Bon travail. Jean-Jacques Ngangweshe France ************************************************ 28/11/2010 Bonjour Papa Serge Diantantu, A tout Seigneur tout honneur, il est évident que "Efficience" la revue pour désigner l'Elite Noire ou la Gotha, en France qui fait un travail splendide est remarquable du genre dans sa corporation vote pour le Seigneur Serge Diantantu. Rien à commenter, le travail est soigné et parfait. Il faut continuer dans cette voie, mais je te conseillerai de créer une école de dessein avec option bande dessinée. Tu peux me croire Serge, il y avoir du travail pour tout le monde. . Médard PAKASA Ontamon France. ************************************************ 5/11/2010 BRAVO L'ARTISTE, vous faites un travail historique oh combien inestimable pour les générations futures qui ignorent tout de notre culture. merci Maître. jean claude MWEZE MABUYE ************************************************ 05/11/2010 Cher Mpangi, Jamais, avant que d'entré dans ton site, je ne pouvais m'imaginer combien est sérieuse ton entreprise. Ton dynamisme traduit ta descendante Kongo marquée par la ténacité et la bravoure de ce peuple dont la manifestation s'est faite connaître à travers un petit échantillon composé de : Toussaint l’Ouverture, Kimpa Nvita, Simon Kimbangu et ceux plus près de nous : Olden Roberto, Mbuta Kasa, Masamba Débat. Courage cher frère. Que le Ciel te garde et t'accompagne. AUGUSTIN AKA L. ************************************************ 04/11/2010 Mbote ya mnigi bandeko na ngai Papa serge. Na sepeli ya mingi na makambo oyo to ,makomi oyo ojali kosala, pona lokumu ya continant na biso ya afrique .Pe moto moindo,nionso ya mokili mobimba. Papa Serge na tangi histoire ya Papa Simon kimbangu ejali trés ,trés profond. kasi to tika ko sangisaka mpancé naye, na bato misusu. pamba te,ye ajali mobikisi .Mobikisi ajalaka kaka moko oyo Tata Nzambé akontindaka na mokili.Soki biso ba Congolé ya R.DC to tomboli monene naye te, eko jala na biso pasi mingi.Pamba te ye, ajali Nzambe Molimo Mosantu.Toyoka soni te, pona koloba yango, na mokili mobimba.Soki te, pasi na biso eko sila te.Soki to tali ba Mindele , ba yokaki soni te,pona ko tombola sango ya nkolo Yesu Masiya.bazua mapamboli pe, tomoni likeseni monene na bango na biso. Pamba te ba secret monene ya mokili mobimba ebombami na R.D.C ,Congo Angola, Congo Brazza-ville.Ba mindele ba yebi yango malamu. Afrique est le berceau de l,humanité .Moto ya liboso Tata Nzambe asalaka ye, na R.D.C.yango bononi bajali ko sala ba recherche. Ba jali ko luka nini ? Ba jali ko luka eloko oyo ya motuya , ejali namaboko ya Papa Simon Kimbangu. Lokuta ekomaka solo te, pe solo, ekomaka lokuta te.Suka na yango tokoyeba solo.pona lelo, na suki wana . merci ya mingi ,ngai wayo ndeko garcia. Garcia Marciano ************************************************ 30/10/2010 MBUTA MUNTU. MOSALA EZALI KOMONANA TOKUMUSI YO KULUTU. PAMBA TE MOSALA EZALI KOMONANA POLELE POLELE. NANI OYO ALINGI KOMONA TE PE KOYOKA TE . EZALI KAKA NDE BA OYO BALINGAKA AFRIKA TE MPE MOKONJI KIMBANGU TE. KASI NGAI WENAKIO MONGO MUANA YA MFUMU KIMBANGU NAZALI KO TANGA YO, MPE NAZALI MONA YO MALAMU MALAMU PENZA. KEDIKA MUKEDIKA NGIETI TOMA FIONGONINA YE MFIFITA EVO MFIMPA MAMBU M’AKU YE BISONO BIAKU BIA NLONGO KONGO MOBIMBA EZALI NA BATU MISA TE OYO BAZALI KOSOSOLA YO. NGAI NA MONI EZALI KAKA NE MUANDA NSEMI NLONGI AKONGO NDE AZALI KOSOSOLA MOSALA NAYO KOLEKA BISO NIONSO SALA MOSALA NGAI NA NDIMI YANGO NA MOTEMA MOKO. 1) NA KOMBO YA NE MUANDA NSEMI NLONGI AKONGO 2) NA KOMBO YA MAMAN OYO ABIMISAKA NA MOKI OYO 3) NA KOMBO YA MOKONJI KIMBANGU MFUMU KIMBANGU MVULUZI KIMBANGU 1,2,3 NA NGUYA YA TATA NZAMBI AMPUNGU TULENDO O AMBOLA YO. FREDDY MONGO WENAKIO Artiste Kongo. ************************************************ 25/10/2010 Un grand merci à vous Serge d\'avoir partagé avec nous ces moments magiques les 23 et 24 octobre, à l’occasion du Festival Afro à Lausanne. Votre exposition sur l'esclavage, votre conférence sur le début du commerce triangulaire et votre générosité a marqué plus d'un. Nous espérons vous revoir à Lausanne...pourquoi pas l'année prochaine. Amicalement. Judith Matouta Présidente de l'association Rosaid ************************************************ 12/08/2010 Serge bonsoir, Ton site est magnifique, tes dessins fabuleux et tes initiatives honorifiques. Je reviendrai visiter, félicitations et bonsoir. ARAMINI MARIANNE ************************************************ 06/08/2010 Je te salue comme t'as salué cette femme noire, Merci pour les oeuvres réalisées et produites par toi, au fait , je crois que c'est un honneur pour la RDC et particulièrement notre province de posseder un homme avec de tels talents ... C'est aujourd'hui que je découvre ça. Je t'encourage à faire encore plus, et que les portes s'ouvrent d'avantage devant tes reves et merci beaucoup pour tout. Michelle ************************************************ 05/08/2010 Bonjour Serges, Tes oeuvres sont formidables et convainquantes; elles donnent la vrai image de l\'Afriquesubsaharienne. Elles nous donnent des matière de reflexion, Elles nous permettent d\'identifier les problèmes africains ainsi que leurs determinants pour trouver les solutions adéquateet appropriées. Je prie tous les décisdeurs à tous les niveaux de s\'en procuerer, de soutenir et de lire ces ouevres. Et enfin je souhaite que tu les traduisent en langues nationales et de créer des points de ventes dans les Capitales Congolaises pour augmenter l'accessibilité à tous. Soit bénis par notre Seigneur. Narcisse NAIA EMBEKE ************************************************ 05/08/201 0 Serge, Toutes mes félicitaions pour tout ce que tu fais. Comme je t'avais dit, il faut que nos enfants, nos frères et nos amis Africains découvrent tes oeuvres, c'est important. Bonne suite. Ferdinand Mbala-Zi-Nsielele ASSOCIATION L\'OEIL DE L\'ENFANT LAUSANNE. ************************************************ 05/08/2010 G-d bless votre nouveau Site Web et vous aussi! Mbuta Dokotolo comme vous avez l\'habitude de m\'appeler Miami Florida USA ce jeudi 5 juillet 2010 8:25 AM Nkamany Kabamba ************************************************ Nous sommes vraiment fier de toi mon cher Serge pour tels travaux. Des choses pareilles prouvent toujours au monde que malgré les turbulences et secousses dans le continent, nous avons bien de talents, et nous sommes bien dotés des connaissances naturelles. Merci encore une fois cher Serge et bonne chance pour le futur. Nous visiterons de temps en autres. Jérémie MWEN ************************************************ Salut! Je vous félicites pour l´idée du courages et l´initiatives que vous avez eu de faire cette sites qui peut nous aidée de faire connaître les malheurs de l´histoires de la R.D. Congo vers les autres et les siens( Occidentaux et les autres)...Pour faire savoirs que nous savons les promoteurs du malheurs qui n´est sont pas les autres que les Occidentaux et leurs complices et traites....Bonne année!! Sultan Bienvenu Adam J-Ray Lusala ************************************************ A tout moment que vos oeuvres arrivent sur ma boîte, je m'empresse de les ouvrir. Félicitations.Un jour peut être, vous ferez un musée d'art, un atelier pour les jeunes ou autres à Mbanza-Ngungu. Ce que vous faites est si génial que pour être réserver à ceux qui ont la faveur d'internet.Bravo !!!!!!!!! NGONDE Edgar ************************************************ Que dire de plus....que dire de plus......aucun commentaire ne vaut le talent de serge (si je puis me permettre) je suis fier d'être congolais(rdc) et grand merci à serge pour son travail VOUS ETES UN GENIE MR DIANTANTU Mayasi Sala ************************************************ Bonjour cher Monsieur, C'est admirable ce que vous avez comme travail pour lequel je tiens a vous féliciter. Je vous propose d'ailleurs, si cela vous conviendrait, ce que l'on ne pourrait que bien espérer, a vous aider a traduire en anglais votre site web ou ne serait-ce que sa page d'accueil. Mais je vise loin: traduire en deux autres langues (notamment une africaine, le swahili, et une occidentale,l'anglais) les textes des tubes légendaires congolais, et autres, et les mettre en ligne sur votre site, ce qui sera vraisemblablement une première. Prière d'y réfléchir et donner suite. Mes remerciements . Alain MPETSI ************************************************ Monsieur Serge DIANTANTU Bonjour,Je vous souhaite une excellente reussite sur le plan international que le monde puisse vous reconnaître à jamaisMes encouragements et toutes mes félicitations pour tout ce qui concerne la memoire du Prophète Simon KIMBANGU sans oublier toutes vos oeuvres qui serent à l'éducation des meours sur la planète entière.GOD BLESS YOU GOD BLESS YOU BOSS KIESSE ************************************************ Bonjour Monsieur Diantantu, je suis emerveillee par votre travail, mon souhait a moi serait que vous retravaillez dans votre style les histoires qu'on lisait etant jeunes; satonge, mamiwata a lodja..pour le faire decouvrir a nos enfants et ainsi les pousser a lire, on a trop tendance a s'en aller avec nos connaissances en Afrique, je pense que la lecture est un moyen tres efficace d'elargir ses connaissances et de s'ouvrir aux autres donc de se developper, merci pour votre participation a la sensibilisation sur les mst! J'aime beacoup l'amour sous les cocotiers et mes enfants ont aime la petite Djili, courage pour la suite... mafuta solange ************************************************ Bonjour cher compatriote Serge DiantantuJe suis tres fier et plein d'admiration pour le professionalisme et la qualite de votre travail combien honorable, pour vous et pour notre cher Congo democratique et pour toute l'Afrique.Merci de me compter parmi vos fans.A+ Toronto Tchimanga Gilbert ************************************************ MEILLEURS VOEUX DE REUSSITE ET FELICITATIONS A L'OCCASION DU LANCEMENT DE VOTRE SITE INTERNET I.ASCHER ************************************************ Bonjour Serge, Je ne saurais pas m'empêcher de vous témoigner le sentiments de satisfaction que j'éprouve à l'égard des vos œuvres, c'est une véritable prière angulaire de pacification et de développement. Il s'agit des œuvres "fille de la nécessité", les animateurs de développement à la base en ont besoin. En effet, je pense que nous tous Congolais avons aujourd’hui besoins des activistes de l'éducation à la paix et à culture positive, juste la personne que vous incarnée. Prière étudier les mécanismes de vulgarisations de ces précieux instruments (vos œuvres) de reconversion de mentalités à tous les congolais surtout ceux de l'Est du pays en proie aux divisions et à l'ignorance de ses facteurs de développement. Souvenez-vous que le peuple congolais est un peuple très fort et peu travailler pour l'émergence de ses conditions de développement, un coup de pouce sur le changement de mentalité suffit, ce dont vous êtes l'un des metteurs en scène. Nous devront déployer tous les moyens afin de couper au peuple congolais la dépendance malsaine source de léthargie choquante qui l'a placé sous la perfusion anachronique de l'aide extérieur, source de paresse et d'attentisme. Le travail que vous accomplissez est une pièce maitresse à ce changement, vous l'un des "azymes" de la RDC, vous détenez le secret de maturation peuple vers son auto-accomplissement centré sur les facteurs endogènes de croissance d'une nation. Je serais comblé de joie de vous voir implanter des points focaux à l'Est du pays où le besoin de pacification et de changement est notablement plus grand. Que Dieu bénisse la RD CONGO, l'Afrique et ses artisans de la paix KALALA J-C SERGE Quel beau et indispensable travail, que de transmettre cette connaissance historique. Et de plus par un biais attractif pour tous, dont les plus jeunes, qu'est la BD. Christine Pauporté, Bonjour Serge, J'ai vraiment apprécié le livre "La petite Djilly". Cela m'a vraiment touché. Et oui, encore aujourd'hui des enfants sont les victimes de mamans marâtres. Ton livre est donc un appel à aimer et à protéger les enfants. Vis une bonne semaine. Ozoua www.myspace.com/enpoesielavie Bonjour Serge Diantantu,Ce petit mot juste pour vous dire que je vous admire ; vos dessins, vos BD et vos messages sont pleins d’enseignements et d’espoir.J’ai beaucoup appris à vous lire et mes sentiments sont passés de la fascination à la tristesse, à la honte, à la révolte mais aussi à l’espoir que vous véhiculer tout au long de vos planches. Bravo pour votre engagement très porteur qui, comme je l’espère du fond du cœur ouvrira la voie à la compréhension et à l’amour du prochain que je ressens profondément ancré en vous.Tout en retraçant l’histoire avec simplicité, vous arrivez à la rendre excessivement précise grâce à vos textes constamment étoffés d’une sérieuse bibliographie, d’une sensibilité et d’une connaissance authentique des vôtres. Vous la rendez accessible à tous avec simplicité, honnêteté et AMOUR.Merci également pour les délicates dédicaces que vous m’aviez faites avec tellement de gentillesse et de sympathie au festival de la BD 2007 à Bruxelles.Pour cette merveilleuse mission que vous avez faite vôtre, merci à Maman Mbuende Madeleine Ma Mado qui vous a donné cette grande force Martine Ladeuze Cher ami, j'apprécie beaucoup vos oeuvres.Le fait que Obama soit élu nous réjouit. En quelque sorte, c'est un sursaut réellement démocratique, et une gifle pour les militaristes et conservateurs. Avec, pour ma part, quelques bémols: avec la meilleure volonté du monde, Obama aura du mal à résister aux puissants lobys militaristes et aux lobys de la CIA. Du point de vue économique, son idéologie est nettement orientée vers le capitalisme. Je n'adhère pas à ses positions proisraëliennes.Les chiffres ne doivent pas nous tromper: en nombre de personnes qui ont voté, il y a presque autant de "bushistes" que de "obamistes", et probabement une portion importantes de racistes dans les anti-obama.Dans les années septante, je me raprochais affectivemnt des,EUA. Les temps ont bien changé. Et je perçois maintenant le drapeau de ce pays comme le symbole de l'agressivité. Ceci sans préjugé de votre engagement, que je salue, et du sens que vous donnez à votre compositions. Très cordialement. Edouard Vincke Bonjour Monsieur Diantantu, Merci pour cette image historique et symbolique. Je vous ai rencontré au salon des solidarités à Paris le printemps dernier et j’ai toujours votre dédicace. Chacun d’entre nous a en lui une part de rêve qu’il cherche à réaliser. Pour ma part, je milite pour la réduction de la fracture énergétique en Afrique et je voulais vous faire partager mon expérience sur http://christelade.free.fr/ Merci de bien vouloir la diffuser à vos contacts-Qui sait, ça fera peut être naître des vocations dans le domaine énergétiques Le plus important est de sensibiliser un nombre important de personnes sur le sujet Bonne année 2009 à vous et votre famille Christèle ADEDJOUMON Cher Serge, Mes voeux les meilleurs pour l'An 2009. Je suis parmi les Congolais de l'étranger qui sont fiers de vos oeuvres. Mes salutations partiotiques. Maître Felly FERUZI Cher Serge, Grandes salutations mon frère! Félicitations de tout coeur avec ce dessin! Que dieu bénisse ton travail quotidien! Bonne chance! ABBE Placide PHULUSHI PRÊTRE DIOCESAIN CURE DOYEN DE KILEMBE bonjour frangin et merci pour cette carricature oh combien très significative, avec toi c'est tou ou rien , mais le bon Dieu à exaucé l'un des plus grand reve des etres humains de voir un jour un afro-americain présider aux destinées des USA; non c'est pas vrai diront ceux qui sont mort avant nous comme ils ne se retournereront jamais de là ou ils sont ensevelis nous avons eu la chance de vivre cela. -primo de vivre au 21 siecle c'est deja un miracle. -de vivre et voir la prophetie de Martin Luther King de voir ses enfants etres jugés pas selon la couleur de leur peau, mais selonacte commis, ce n'est plus un reve le reve americain "eldorodo" appartient à tout le monde y compris nous les afro-americains ou afro-africains si nombre des presidents africains pouvaient comprendre ce message, la paix veritable, la democratie veritable, l'amour du prochain veritable allaient prendre place à la dictature, la monarchie, à la gabegie et autres haines ethniques, vraiment, peut etre un jour. merci et à plus. "nkoua gerome" Salut Serge ! Très interressant ton travail . Beaucoup d'émotion, les dessins sont superbes: Couleurs chatoyantes, traits vifs pleins d'expression. J'ai particulièrement apprécié la scène du Paris-Dakar: Une manifestation débile, bruyante, arrogante, polluante et même mortelle qui ne colle pas du tout avec l'esprit africain. Très touchant également, le dossier sur Aimé Césaire. Bravo pour ton talent. HAKIM BELMATOUG Tonton Serge ! Magnifique!! je suis sans voix !! Ton travail est remarquable et mérite d'être reconnu auprès de la communauté. Sachez que si l'occasion se présenet, je me ferai Ambassadrice des oeuvres de Serge DIANTANTU. Encore mes félicitations pour ce travail passionnant!! par : A MUKE THIABU / Cher Serge Diantantu, Votre œuvre ainsi que ce texte m' ont été envoyés par Emilie Flore. Je vous félicite et vous remercie pour cet hommage aux nombreuses femmes congolaises qui pleurent. Ce dessin devraient interpeller et sensibiliser les nombreux hommes qui dirigent la R.D.Congo; car en restant passifs aux atrocités; abus, exclusion et non représentation des femmes dans la gouvernance du la RDC, ils mettent en déséquilibre l’ordre naturel. Pour ce fait, le développement du Congo ne peut se faire qu’avec la réparation, réhabilitation et réintégration complète des femmes. C’est notre devoir à tous de faire entendre la voix des femmes Congolaises ainsi que militer pour rétablir l’ordre naturel pour leur dignité et respect ainsi que la promotion de nos valeurs de Justice et Paix; car ce sont les clés du développement socio-économique et celui du futur de nos enfants qui seront filles et garçons d’un Congo digne. C'est le futur des générations entières qui est en jeux. Comme on le dit : « Eduquer une femme, c’est Eduquer une nation ; Détruire une femme ; c’est Détruire tout une nation ainsi que sa descendance » En visitant votre site, je suis également tombée sur le dessin de Mkimpa Vita, une légende Congolaise peu connue des femmes en RDC. Mais je suis une de quelques femmes porte la flamme de Mkimpa Nvita et qui s' attellent à vulgariser le courage de cette héroïne qui a su défendre le Kongo, la terre de nos ancêtres ainsi que nos valeurs qui à l’époque pré- coloniale ne discriminaient pas autant les femmes surtout en terme de participation et de droits humains. Je vais commander votre livre "Femmes Noire, Je te Salue". Merci infiniment pour cet hommage que vous rendez si bien dans vos oeuvres aux femmes congolaises et Africaines ainsi qu’à l'Afrique. Marie-Claire Faray Activiste des droits Humains / Women for the Development of D.R.C COMMON CAUSE UK, Plateforme des femmes Congolaises en UK WILPF UK (Women International League for Peace and Freedom) par : MARIE-CLAIRE FARAY / je suis ravie de voir qu'un livre sur les femmes noires sera publié au mois de mars. Moi de la femme. J'attend à partir de kin l'avenue de ce livre .Merçi pour avoir pensé à nous.Du moins nous aurons pour l'éternité les écrits sur la femme noire.Merçi cp et tous mes encouragements. par : NADINE NSIALA / Bonjour Serge, Cela fait maintenant près de deux mois et demi que nous nous sommes rencontrés au festival de bandes dessinées à Bruxelles. C'est alors que tu m'a fait un énorme cadeau: le portrait de LUMUMBA. Je pense que ce moment à créer un lien spécial entre nous. A travers nous, nos deux nations, nos deux communautés se sont réaffirmées comme deux membres d'une même famille; si il n'y a pas d'avenir pour nous tous, alors il n'y aura d'avenir pour personne. La culture congolaise à une place toute particulière dans le coeur des belges. Et je serais toujours honorer par cette chance de pouvoir détenir à travers ton dessin une partie de cette immense culture. De cela je te remercie du fond du coeur. Le dessin trône dans ma chambre encadré d'un joli bois couleur ében. Il occupe ainsi une place toute particulière... Et pour cette année nouvelle, je te souhaite plein de bonheur et de joie. Et peut-être reviendras-tu à Bruxelles plutôt que prévu...;) Porte toi bien, à bientôt, par : Maxime / Mes remerciements et encouragement a Serge Diantantu. Il est facile d' entretenir et de conserver le patrimoine matériel tel que ruine d'un temple, palais royal et autres mais très difficile a conserver le patrimoine culturel immatériel tel que notre patrimoine prechretien, la mémoire de grande personnalités de notre histoire. Surtout que l'histoire de l'humanité toute entière a été écrite par une partie de l'humanité soyons explicite: L'homme blanc a longtemps écrit l'histoire de l'humanité tout entière sans tenir compte de l'expérience de la femme blanche, du noir et des autres. Comme un metteur en scène, l'homme blanc a assigne aux autres les rôles a sa guise. En réduisant l'histoire de l'humanité toute entière en histoire de l'homme blanc seulement, l'humanité perd une grande partie de ses potentialités, ses resources pour son épanouissement complet. En négligeant le patrimoine culturel de l'homme noir par exemple, on ne cause pas du tort a l'homme noir seulement mais a toute l'humanité.L'histoire explique le présent et balise le futur, avec Serge, relisons notre histoire sans lunettes d'emprunt, pour mieux comprendre les raisons du manque de stabilité actuelle et forgeons un avenir meilleur sur base de notre identité culturelle propre.Le Dieu de la création est aussi le Dieu de la révélation; lui qui a tout appèle a l'existence communique avec toute sa création d'une façon ou d'une autre. Dans le dynamisme de révélation, la personne qui se révèle adapte son langage a la compréhension de la personne a qui il voudrait se reveler. Étant partie de sa création, avant l'arrive des blancs, Dieu s'est révèle a l'Africain dans son contexte Africain, il a adapte son langage divin a la compréhension de l'Africain.A titre d'exemple, la charité n'est pas un apport de la christianisation de l'Afrique. Dieu l'avait déjà fortement imprégnée dans la croyance africaine. Les veuves, les orphelins et les étrangers étaient sujets d'attention communautaire. Les grands conflits se réglaient par un consensus a liberté d'expression et d'opinion que les blancs appellent péjorativement palabre qui en réalise est un dialogue qui règle mieux que des armes ou des solutions importées.Merci Serge pour ce site qui est un forum, une ressource de valeurs artistiques et culturelles.Moba Mwanzele, Chercheur en théologie du tiers mondeC'est une machine anglaise soyez libre d'ajouter des accents et de corriger par : MWANZELE Mobe Bonaventure / Bonjour, J'aime ce que vous faites, l'information que vous apporter aux peuple congolais et noir en général me fais du bien. Merci beaucoup par : DIVINE MO / Je suis vraiment ému de voir combine tu t' y mets dans ce travail que j' ai apprécié à sa juste valeur. Que Dieu t' aide dans ce visé qui est si bon et agréable pour le développement de l' Afrique. par : Kikwakwa Ndontoni Tathy de Luanda-Angola / Pour écrire, cliquez ici Monsieur Serge, j'apprécie beaucoup vos bandes dessinées. Je vous en prie de continuer ainsi, vous faites la fierté des congolais. Merci. par : Régine KHONDE / Serge, Merci pour ce bel exploit! Quoi de plus noble que le devoir de mémoire! Cela nous manque et nous déstabilise continuellement. Il faudra plus de sensibilisation relative à la diversité de l'identité culturelle et collective qui est la nôtre. A quand la grande fête promise par les Ne-Kongo pour Ma Ndona Kimpa Vita? Pensons y car cela fait partie des stratégies de sensibilisation pour les Ne-Kongo et pour tous les congolais.Merci pour cette illustration pertinente. par : NSINGI MPEMBA WIVINE / Bonjour Serge Nous nous sommes rencontres au salon de la BD à Verneuil Sur Avre, je vous ai achète les deux bd Simon Kimbangu tome 1 et 2. J’ai beaucoup aime vos BD ainsi que vos merveilleux dessins. Je vous souhaite une bonne continuation et beaucoup de réussite pour votre futur dessin anime. par : SOPHIE Bonjour Mr Serge, Je suis arrivée sur votre site web grâce à "mwinda.org" que d'ailleurs je remercie de me l'avoir fait découvrir. J'ai trouvé ce site très intéressant sur surtout très original. je tombe d'émue quand je vois toutes vos réalisations. je ne peux qu'être fier de vous et vous encourager face à ces oeuvres. Que le tout puissant vous bénisse et vous assiste durant tout votre parcours. par : Magalie SAMBA Bien cher frère Serge, Je suis pasteur résident missionnaire congolais aux USA, et c'est ma première fois de vous découvrir et je suis de suite tombé de fierté en visitant ton Web site et j'accuse mon engouement à le faire savoir aux autres ici aux USA, et je prie Dieu de me donner l'opportunité de vous inviter un jour ici aux USA, que Dieu vous bénisse pour la rédaction des bandes dessinées sur Simon KIMBANGU, qui est un des grands hommes de la foi au Congo, daigne l'Éternel susciter encore des Simon KIMBANGU au ministère chrétien d'aujourd'hui... Mon nom est Rémy OLEMBO résident à Atlanta Georgia aux USA par : Rémy OLEMNO Mon cher Serge, Pour la nième fois, je te réitère mon soutien et mon admiration pour l'ensemble de ton travail et ton engagement dans des sujets qui nous tiennent tous à coeur, particulièrement ceux en direction de l'Afrique; qui a besoin de construire des bonnes bases. Tu as mon adresse mail! J'attends de tes nouvelles. A bientôt, par : Raphaël Mofu De Kimpa Vita a LD Kabila, la liste est longue et ne s’arretera que quand nous deciderons aussi de mourir pour que notre Afrique se tienne debout. Merci pour cette participation qui ranime la mémoire, merci aussi à M. De Boeck dont je suis en train de terminer le livre sur les luttes des Baonis pour leur liberté, livre qu’il m’a dédicacé un jour à Bxl par : FIDUSTAR Cher monsieur, si je me permets de reprendre les derniers mots écrits par Patrice Lumumba, c'est que mon coeur de blanche est resté quelque part en Afrique, il y a de cela presque 45 ans... à Kikwit, exactement... et je n'en guéris pas, témoins mes larmes chaque fois que je parle de cette ville où dorment mes souvenirs et de mon amie Malola décédée sans que je la revoie... j'ai eu la joie de rencontrer des amis, frères et soeurs, j'ose le dire, au stand de la fête de l'Huma... je savais qu'un jour je retournerais en Afrique, je ne savais pas que mon voyage commencerait à ce stand de la "République Démocratique du Congo"! Je n'ai jamais oublié... j'ai lu tout ce qui me tombait sous la main, surtout à propos du Congo mais précisément ce qui parlait de Kikwit; j'ai dévoré les livres, romans ou histoire (tel le livre sur Lumumba de Ludo De Witte), revues et journaux. J'ai essayé de retrouver tout ce qui concernait Mulele et les révoltes de l'époque. J'ai essayé de lire entre les lignes de ceux qui aiment endoctriner. Je n'ai pas toujours tout compris! Je me révolte sur ce que l'on raconte aux africains de leur passé : j'étais durant 2 ans au Tchad où j'ai passé mon bac; nous préférions rire de nos cours d'histoire nous racontant que nous étions, tant blancs qu'africains, descendants des gaulois! j'ai tant de choses à dire, besoin de libérer mes émotions... j'ai commencé à la fin de l'année 2003 en redécouvrant un talent que je n'ai cessé de travailler depuis, je veux parler de la peinture. Je me permets de vous joindre les coordonnées de mon site afin que vous me donniez mon avis; il y a des liens sur plusieurs sites d'amis mais aussi sur d'autres sites où je suis inscrite; sur l'un d'eux "artmajeur", si vous le voulez bien, signez mon livre d'or.... ce serait joie et honneur. http://membres.lycos.fr/hanou J'ai peur d'être longue, je finis ici cette épître malgré tout ce que j'ai encore sur le coeur, merci de m'avoir lue jusqu'au bout. je vous envoie mes pensées amicales, par : Liliane Gabel Rouselle / Quand on a la culture du verbe on ne peut s'empêcher de construire pour la société une case qui renferme en soi des valeurs profondes de tout un peuple: le MUNTU. L'Afrique de Nyerere, F. Fanon, Patrice Emery Lumumba, Mulele, Mandela.. .continue à réclamer ses fils enfin de lui aider à réécrire son histoire mal orientée par les historiens datant ;les colons et le néocolonialisme. Penser à l'Afrique! c'est penser à la résurrection des oubliés et des sans voix. Avec vous Serge l'âme Africaine peut enfin ouvrir la porte à l'espérance qui ne trompe jamais. APOTRE DANIEL NYEMBWA YAX KENGA En espérant vous lire bientôt,recevez l'expression de nos sentiments les plus distingués dans le Seigneur. par : Pastor Daniel Nyembwa Yax NKOLO NZAKOMBA APAMBOLA YO NA MUSALA OYO OSALI PONA ETE BANA NA BISO PE BA YEBA BA NTOMA OYO YA MBOKA NA BISO LOKOLA NA MIKILI MISUSU,MOKAKO SUA PONA PAPA NA BISO KIMBANGU YE NDE APESAKI BISO FUNGULA YA BOHUMBU ESILA NA AFRICA YA BA KOKO... par : Wondjade muzumbi RAYMOND Monsieur Diantantu, Je suis arrivé par hasard sur le site qui est le vôtre. Le nom de Diantatu m'a fait sentir que j'étais en face des illustrations d'un compatriote. Je suis heureux de constater que vous avez énomément du talent. Ce que vous faites vous honore et votre capacité de lire et d'écrire l'histoire avec les couleurs du pinceau sont une créativité extraordinaire. J'ai vu ça avec Baruti Barly et Manuaku Waku, Pépé Felly que vous devez connaître. en effet, la façon à travers laquelle vous reprojetez notre actualité et notre passé sont un raccourci pour permettre aux jeunes de connaître bien le Congo. Par ailleurs, le fait que vous vous donnez le souci d'immortaliser Patrice Lumumba, Simon Kimbangu, Grand kallé, Joseph Kasa-Vubu, ce sont là des gestes qui sont très peu reproduits par d'autres artistes. Je vous encourage de continuer et de faire davantage, car vous êtes un communicateur hors pair et un journaliste de la mémoire. Il manque à votre collection, du moins à ce que j'ai vu jusqu'ici, Papa Joseph Diangienda, Monseigneur Malula et Moïse Tschombe. Libre à vous de les ajouter sur votre site, ça paie. par : Djamba Yohé - Ottawa Canada Bien cher Serge, Bonjour. Il m'est un grand honneur de recevoir votre message si émouvant qui retrace cette incroyable, inadmissible et sombre période de l'Histoire de " l'humanité". Certes, des hommes et des femmes de toutes origines ont vécu des tragédies que l'on n'a pu taire.Mais très peu d'efforts ont jusqu'ici pu être fournis par des filles et fils africains pour sauvegarder dans la mémoire collective ce qui constitue la plus grande et effroyable tragédie qu'aucun autre peuple n'a connu! Pire,certains ont même tenté de la banaliser! Des personnes aussi avisées que vous devraient être soutenues. Que des parlements des pays impliqués jadis dans cet horrible commerce reconnaissent avoir 'participé' au 'crime contre l'humanité' --parmi tant d'autres-- est signe qui ne trompe pas. Encore faut-il que des efforts de tous y parviennent. Mais les dirigeants africains n'y songent! Heureusement vous nous rappellez. Merci. par : Roger MATONDO Salut, Je tiens à te remercier pour ces news. Effectivement, en tant qu'immigrée et mère de famille, j'avais besoin d'un livre pour bien rencontre cette histoire de mes ancêtres à mes fils, qui ne cessent de me poser des questions pertinentes à ce sujet. J'ai osé trasférer cet e-mail à plusieurs de mes camarades black and white dans toute la Suisse, et je leur conseille surtout d'acheter ce livre qui d'ailleurs à un prix raisonnable. Un grand merci. par : Jeannete Etamba / Bonjour Monsieur Diantantu, J'ai bien reçu votre message et je vous en remercie très chaleureusement. Comme vous vous pouvez le deviner j'ai longuement "navigué" ce matin sur votre site et je me suis enrichie de mille et une choses qui touchent votre travail, votre engagement et surtout votre amour pour ce Congo qui est aussi le mien. Bravo et merci de vous investir pour vulgariser la culture de l'Afrique et en particulier celle de notre belle terre de lumière qui reste ma muse de prédilection pour alimenter toute la sève de mon écriture dont vous avez certainement pris connaissance par le biais du site de www.mediacongo.net. qui a fait un très beau public reportage sur ma littérature J'ai passé une grande partie de ma vie en Afrique, je dirai entre les deux rives ourlées par les flots insolites du grand fleuve Congo: Kinshasa et Brazzaville. Je suis donc bien imprégnée de toutes les fragrances de ces deux beaux pays dont je suis originaire et qui ont à elles deux façonné la femme que je suis devenue aujourd'hui. Mon combat est un peu "frère" du votre, mais moi je chante notre patrie à travers mon écriture très poétique. A la demande de la communauté Kimbanguiste de Kinshasa, il y a quelques années; j'ai écrit un poème à la mémoire de ce grand homme qui a marqué une page de l'histoire du Congo. Comme une de vos lectrices, je suis de religion catholique, mais cela n'entrave en rien toute l'admiration que j'ai pour Simon Kibangu: Mon poème en témoigne... Je serai désireuse de pouvoir acquérir le livre de Joseph Ndiaye "Il fut un jour à Gorée" et que vous avez illustré. Comment puis je le faire? e vous souhaite une bonne journée et espère avoir de vos nouvelles via internet. Cordialement votre. par : Emilie Flore Faignond Bonjour, Nous sommes Ok pour faire partie de cette chaîne de soutien, les ouvrages scolaires représentant un enjeu capital dans la reconnaissance et la connaissance de l'esclavage. Nous sommes donc de tout cœur avec votre initiative, et apportons notre soutien. De plus vos livres en vente sur le site semblent fort intéressant, serait-il possible d'en recevoir un exemplaire presse, afin de le découvrir, dans l'objectif de les proposer à la vente sur notre site: www.afrikara.com Bien Cordialement, par : Magali Ipoua Afrikara Nous trouvons l'initiative excellente et nous souhaitons nous associer à cette campagne. Nous vous transmettons notre logo en pièce jointe. Arrêtons de tergiverser sur la date comme certains le font déjà. A nous de saisir l'événement et d'en faire le nôtre. Félicitations pour l'initiative. par : Christophe AMANY / www.ekodafrik.net Bonjour M. Diantantu, Bravo pour vos illustrations. J'adore le style. Peut-être que pourrez-vous devenir le caricaturiste du journal Toubab... Cela ne pourrait qu'avoir un impact sur votre travail. Pour ce qui est du fichier à vous faire parvenir, avez-vous déjà défini une ? un format ? Bien à vous ! par : Serge BOUMPOUTOU Journal Toubab Cher Monsieur Serge Diantantu, J'ai bien reçu votre message et vous remercie. La Fédération des Congolais de l'Etranger soutient l'initiative qui a abouti à la proclamation du 10 mai comme date anniversaire de la mémoire de l'esclavage. Je vous prie, en conséquence, de bien vouloir insérer le logo de la FCE dans la fiche conçue à cet effet. En vous remerciant par avance de votre disponibilité, je vous prie de croire, Cher Monsieur, en l'_expression de mes sentiments distingués. par : prof. Mwayila TSHIYEMBE. Président de la FCE/France Bonjour à tous, je suis né à Kinshasa il y a trente ans et je suis venu en France à l'âge de huit ans. J'ai donc grandi dans l'hexagone. Je me suis toujours intéressé à la culture Africaine (Congolaise en particulier). J' invite ici la jeunesse de la diaspora congolaise mais aussi africaine à s'intéresser à leur culture d'origine (notamment en parlant des langues africaines car c'est un vecteur important très important de la culture et de la tradition africaine).Comme le dit l'adage: "pour savoir où l'on va, il faut savoir d'où l'on vient!". J'étais très content d'apprendre l' inauguration de la rue Patrice Lumumba à Montpellier. Je trouve que cela est un bel hommage à cet homme qui a sacrifié sa vie pour une noble cause soit: l'indépendance et le droit des peuples à disposer d'eux mêmes! par : Papytcho Simon Malambu / Bonjour Serge, je suis le Père Michel Lingisi qui dirige le centre nomme Bondeko de Kampala en vue de venir en aide aux réfugies venant de la R.D. Congo. Je suis prêtre catholique. Je suis kinois de naissance et suis très content de découvrir votre site. Merci pour l'initiative. Que Dieu te garde. par : Pere Michel Lingisi cher Diantantu, je suis très heureux de constater que vous avez mis en pratique une chose à laquelle j'ai toujours rêver. raconter l'histoire de l'Afrique et de l'homme Noir par les bandes dessinées. c'est en effet l'outil le plus puissant pour vulgariser une culture. je me rappelle qu'au lycée, les élèves sont toujours punis parce qu'ils lisent des bandes dessinées sous le casier au lieu de suivre les cours. j'ai des frères qui bien que ne sachant pas lire, sont tout aussi fan de Bande dessinées, car une image vaut mille discours. hors pendant longtemps, nous Africains nous sommes abreuvés de bandes dessinée étrangers, qui donnaient toujours le meilleur rôle à l'homme blanc, même dans des milieux ou il n'aurait pas l'avantages, tels que TAZAN? AKIM, ZEMBLA, etc. qui se paient le luxe d'être rois de la forêt en plein coeur de la foret africaine et ont sous la coupe des populations locales toujours dessinés comme des primitifs qui doivent pour résoudre leur problèmes faire toujours appel au "Roi de la jungle Blanc". cet état de fait à des conséquences psychologiques graves qu'une initiative comme la votre corrigera. le souhait est que votre exemple fasse tache d'huile et qu'on voit fleurir dans toutes les facultés d'art en Afrique des groupes d'artistes qui produiront des BD mensuelles qui raconterons l'histoire de l'Afrique du point de vue de l'Africain. longue vie et succès à votre oeuvre, pour une renaissance qui arrive à grands pas. vos images sont vraiment très belles. par : AURORE Cher Frère Serge, vous étés un génie!!!! Je manque de mots pour décrire mes émotions et mes sentiments face a tes formidables oeuvres. Le frère Emeagwalli le savant africain. Son père lui demandait: entre l'historien et le guerrier qui est le plus puissant??? erreur dans sa réponse, son père lui dira l'historien. T'écris l'histoire du monde kemet a travers les BD... quel génie! ton temps d'abord utilise pour ce travail mérite un respect absolu et une folle admiration. Je me donne comme travaille une forte publicité autour de moi et te promet de parler de ton site et ton travail partout ou j'irai. Quand a notre père Kimbagu , je suis convaincu ses travaux seront connu de tous et les racistes et mauvaises foi de blancs s'inclineront devant sa tombe un jour. Il est important qu'on nous arrête cette hypocrisie de citoyen du monde ou Jésus de je ne sais quoi. Sauf les aliènes ne savent pas que le Vatican ,roi portugais ,juifs ,arabes, Usa se sont servi de ces religions pour tuer l'âme des kemetes. Il faut finir avec ces diables et retrouve nos cultures ,religion, et surtout se battre pour sauvegarder nos langues sinon elles sont aussi sur la voie de disparition. Francophonie de francafrique il faut être un enfant hors du foyer du père ou la mère pour accepter ces merdes. Je ne suis pas francophone et ne sera jamais. J'ai ma langue Nalou de la guinée. Pour ceux qui diront que je parle et écris donc je suis francophone ... je vous dis d'avance vous étés a cote de la plaque parce que je trouve ces langues comme moyen de communication .Quand il faut faire la promotion de la langue ou la culture africains ,les racistes français et les aliènes africains sont la pour boycotter ces démarches mais quand c'est cacaphonie ou franco-francafrique ils sont la pour aider les assassins ou diables a élimine leur propre cultures . Grave ,grave vraiment grave. Mon frère je suis très fière de toi et t'encourage dans ce combat quotidien et que nos ancêtres te protégent et te guident dans tes travaux par : bangoura mohamed joe Mbuta Serge Diantantu, C'est uns grand plaisir de savoir que nous ne sommes pas seuls dans la barque des relations culturelles Est-Ouest Atlantique que nous avons dénommé Festival Tricontinental Malaki ma Kongo spécial PONT SUR L'ATLANTIQUE qui sera à sa troisième phase d'execution en juillet 2005. Vous êtes invités à prendre part à la phase Malaki Europe qui se déroulera du 07 au 10 juillet 2005 à Berck sur Mer en France, pour présenter les BD de Tata Simon Kimbangu. Nous avons visité votre site que est très original et nous vous invitons à visiter aussi le notre: http://www.fr.malakimakongo.org/NEWS%20fr.htm Nous serions très contents de de vous recevoir à Berck. Merci. par : Masengo ma Mbongolo vous avez fait un travail nécessaire et quand notre site (www.wasadugu.org) sera remis en route nous mettrons le lien avec le votre - Nous luttons pour "Les réparations, et ça en fait complètement partie. Grand succès à toi frère, tu as eu une grande initiative. fanta par : Fanta / Que dire d'autre ... sinon, qu' il faut bien que quelqu'un ' Natif-Natal ' comme nous disons au Pays de Toussaint Louverture se charge de réécrire la VRAIE histoire de nos peuples respectifs, qui ne sont en fait qu'un seul et même peuple, ayant la même racine NOIRE et cela, quelque soit le métissage qui a suivi. Nous devons garder en mémoire que les temps présents sont difficiles pour tout un chacun aux quatre coins du monde, et qu'il nous faut penser, TOUS, blancs, noirs ou jaunes à la réconciliation définitive, à l'entente cordiale entre les peuples de tous bords, et sans oublier pour autant un passé douloureux, jeter un pont fraternel sur les haines séculaires pour qu'enfin, nos enfants demain puissent vivre et s'épanouir dans un monde de Paix, de Joie et de Fraternité. Bonne continuation, par : Marie-lou Je suis Chanchant, Congolaise de Kinshasa. Je reste à Brazzaville. J’ai 29 ans. Je suis très ravie de découvrire ce site. Il est beau. Il est immédiatement enregistré dans la liste de mes favoris. Je ne pouvais pas rester muette devant cette grande découverte. J’aime beaucoup les dessins et la bande dessinée. Il est très difficile d’acheter te livre de tata Simon Kimbangu ici à Brazza to pe na Kin. Comment je peux faire pour trouve rapidement ? C’est maintenant que nous devons connaître tata Simon Kimbangu, surtout nous les jeunes. Personne nous raconte qui était-il. Je sais qu’il à fait beaucoup des miracles dans mon pays. Je veux vite savoir. Na yoka tellement masolo naye. Vous l'avez très bien dessiné. Sinon Mr Serge, vraiment, vous êtes, un de plus grand dessinateur Congolais que mon pays l’ex Zaïre vient de connaître. Vous êtes l’un de plus grand dessinateur Africain que mon continent l'Afrique vient de d’avoir. A vous, je vois le plus grand dessinateur du monde Noir. Que Dieu tout puissant et tata Simon Kimbangu vous bénis. Bon courage. Nasepeli ya trop. Nakeyi koluka 2 BD nanga sika oyo. Merci ya mingi penza. A la prochaine. par : Chantal dite Chanchant Kazadi Mukenge Je suis agréablement surpris par ton ingéniosité et ton talent que tu ne cesses d'exprimer à travers ton oeuvre artistique qui passe de tout commentaire. En visitant ton site, je viens de découvrir cette image inédite de Tata Simon Kimbangu qui nous prouve ton esprit de recherche. Continues dans cette voie. Tu appartiens à cette race des ngunguois qui font honneur à la ville de Nkaka THYS. Salut par : KOKE Miezi Jean, Kocsis Bonjour, Je viens comme par hasard visiter votre website, je suis très flatte par ton oeuvre très instructif. Je vis à Calgary au canada, je suis aussi président de la communauté congolaise ici. Nous avons demande un financement auprès du gouvernement du canada pour que nous puissions monter un website de la culture congolaise au canada. La bande dessinée occupera une place de choix, c'est pourquoi, je demande s'il était possible de conclure un partenariat avec vous. Nous allons définir les modalités ensemble pour le bien de tous. par : Luc MAYINA En tous cas j' ai l'ainsinge honneur d'avoir consulter votre site c'est du nouveau, ceux que je dirai c' est toute une lutte que vous êtes entrain d'amené .( en élucidant l' histoire de SIMON KIMBANGU étant interprété de plusieurs manière...) Au moment au notre pays cherche à s 'en sortir vous êtes présent ...Est-ce que est-il vrai pour un Congolais : il suffit de naître souffrir et mourir (Na,So,Mo)!!! En effet les histoires du Congo r.d. ne sont pas celles qui sont écrites par les occidentaux , mais celles qui sont écrites par les congolais nationaux ... par : MANUANA MAYIMONA Bonjour Monsieur Diantantu, Je n'ai pas encore visite complètement votre site Internet, mais je peux déjà vous dire que c'est une initiative a soutenir. Je profite aussi de la même occasion pour vous demander si vous eriz intéresse par un projet basé sur des caricatures pour une gazette congolaise? Laissez-moi savoir. par : Richard Mbala Monsieur Serge Diantantu, J'avais déjà mis la main sur un message qui avait annoncé l'identité d'un frère congolais de la RD Congo qui produisait de bande dessinée authentique à Kinsasa. (Remarquez bien, j'ai toujours écrit "Kinsasa" sans "h", de l'authentique nom de Mfumu Nsasa, chef de la région qui est devenue "Kinshasa". L'introduction d"h" est une déformation). Malheureusement, je n'ai plus jamais retrouvé cette information. Est-ce vous ou un autre professionnel de bande dessinée. Quand j'avais vu ce message (que j'ai perdu) j'avais tout de suite pensé à l'écriture des manuels scolaires congolais et africains pour l'éducation de nos jeunes générations à venir. Dans mon temps, à l'école primaire, nous lisions des livres français dont les textes étaient truffés des préjugés négatifs envers l'Africain. C'était vraiment l'image de l'esclavagisme que nos ancêtres ont subi pendant au moins cinq cent ans. Nous n'avions pas grand chose sur la RD Congo et le Bas-Congo. On constate aujourd'hui de graves conséquences: la fierté sacrifiée de notre culture. De sorte que très peu de Ne Kongo en particulier peuvent évoquer de souvenirs culturels universels imprégnés de nos valeurs authentiquement Ne Kongo. D'ailleurs on peut bien le remarquer sur le simplisme de styles d'écrits qui circulent sur le site Ne-Kongo. Ce sont toutes des imitations de cultures occidentales que beaucoup ne maîtrisons et maîtriserons jamais. Ce message m'avait interpellé et avait suscité chez moi le goût de reconstruire la personnalité congolaise en passant inéluctablement par la construction de l'identité culturelle authentique. Car la culture universelle, comme certains compatriotes prétendent l'affirmer est une fumisterie ou une consolidation de l'esclavage mental. Votre domaine m'apparaît, pour moi , une voie royale qu'il faut à tout prix faire exploser au-delà des océans. Nous avons tout à gagner à vous regrouper pour vous pousser au-delà de vos frontières actuelles. On peut acheter un numéro individuellement. Cela aura l'impact nécessaire et positif professionnellement. Les effets seront davantage bénéfique et envoûtant en identifiant les secteurs où nous utiliserions massivement votre savoir professionnel. Certes les deux voie, individuelle et institutionnelle, sont complémentaires. Je m'arrête ici, car votre temps est précieux. par : Gustave Ngombi Kiyanda / dear Papa Serge, i received your books last saturday. i am very touched by your passion and commitment to Kimbanguisme. i will certainly translate them and have you print them in english. i will market them, when translated, here in south africa to some schools and libraries. the spread of the gospel of Kimbangu is extremely important to me. you have all my support.once again i commend you on the great work you and your people are doing and i hope to be a part of your team. keep up the good work! ps. please send me the original pictures of Papa Simon Kimbangu Kiangani (and old pictures if you have) and his speeches of every sunday. we do not get much correspondence here in south africa. May Simon Kimbangu bless you and your family. sincerely, par : elaine lumbu Je viens de découvrir votre site que je trouve excellent. Vos BD me semblent aussi dessinées de main de maître et j'ai envie de les lire et d'en savoir plus sur cet "Hergé du Sud" qui est Serge Diantantu. par : JP Pons Monsieur, je viens de prendre connaissance de l'existence de vos BD pour lesquelles je vous adresse mes sincères félicitations non en ma qualité de Franco- Congolais mis en tant que citoyen du monde de la mesure où votre initiative est une réponse à un devoir de mémoire qui doit animer les peuples en général et le Congolais en particulier du seul fait que Simon Kimbangu fût d'origine Congolaise. Cependant, j'espère que ce support que vous mettez à notre disposition sera exploité par les historiens en vue de vulgariser nos histoires ensuite que vous vous étendriez sur d'autres illustres personnages défunts de l'histoire des noirs comme JOSEPH KASA VUBU, Patrice Emery LUMUMBA, Paul PANDA FARANA les Congolais, DIAGNE le Sénégalais, NKHRUMA le Ghanéen, Toussaint Louverture, l'Haïtien... et enfin que la vulgarisation de ces BD soient de misent à travers différentes associations afro- antillaises. par : Guy PHUEBO Bonjour Serge, J'ai été séduit par votre graphisme très précis et très réaliste qui m'a tout de suite rappelé Hergé. Je souhaiterai commander les deux livres sur SIMON KIMBANGU : " La voix du peuple opprimé. Mort au bout de 30 années de prison" et " Le triomphe par la non-violence", J'ai hate de découvrir "Hergé du Sud" mais aussi de connaître l'histoire de Simon Kimbangu. par : JP Pons Je me mets déjà dans le fan's club. Je vais par la suite regarder un peu plus longuement le site pour pourvoir te dire ce que j'en pense. par : Patrick Dubuis Monsieur Serge Diantantu, nous attendions depuis longtemps ce site internet. Maintenant le monde va découvrir l'un de plus grand dessinateur de la bande dessinée africaine qui a inventé un style particulier le midélo. Merci beaucoup, bon courage et bonne continuation par : Wasièlebum Gaston Je ne suis pas Kimbanguiste. Certes, je suis chrétienne. Cela ne m'empêche nullement de reconnaître en Simon Kimbangu un personnage central de l'histoire de la recherche d'émancipation et de reconnaissance du peuple regroupé sur le territoire de la RD Congo. Du peuple Noir. Et le génie aujourd'hui de Serge Diantantu d'avoir autour d'une B.D. réveillé, de façon dynamique, cette recherche restée trop enfouie encore en chacun de nous, Congolais. Puissions-nous comme Serge, réveiller nos talents et les transformer en actions pour construire notre pays. Dans la dignité. Et dans ce même amour qu'avait Simon Kimbangu pour son peuple. Elza Vumi. par : Elza VUMI Cher frère, je viens de prendre connaissance de votre analyse sur ce qui vous motive à vouloir explorer la vie de Simon Kimbangu et montrer le rôle qu'il a pu jouer dans la décolonisation de son pays. En effet, il faut tout faire afin que les plus jeunes de nos frères ou compatriotes aient des repères historiques sur le passé de leurs pays. Arrêtons-nous un peu dans le domaine spirituel : il existe, en Afrique, plusieurs grands hommes -Avatars- dont l'action mérite d'être connue du grand public, Africains ou autres. Ainsi, par exemple, dans le Bassin du Congo (Kongo?), il serait aussi intéressant de retracer en B.D. la "Vie de Simão TOKO", l'Angolais qui, chez les Portugais, a connu le même sort que le héros de vos trois tomes... chez les Belges. Et, enfin, terminer par André MATSHOUA, le Congolais (Brazza) qui, lui aussi, a connu les mêmes problèmes face à la colonisation française comme les deux premiers ! Et le boucle sera ainsi bouclé... Mais seulement à moitié, car il y en a encore d'autres ! Adhérent pleinement dans votre optique, je vous livre, ici, ma modeste contribution dans votre démarche. J'espère vous avoir soufflé quelques pistes avec l'espoir qu'elles seront exploitées pour le bien de tous. Bon courage et au plaisir. Dom Pedro d'Angola ! Cinéaste. par : Don PEDRO Bonjour ou bonsoir, Au nom du père ,du fils et du saint Esprits ,que la paix de notre seigneur Jésus soit avec nous . j'en profite de cette occasion pour vous griffonnés quelques lignes en date d'aujourd'hui. je suis ravie de consulter votre cite je crois que pour parler du prophète ,il n'est obligatoire que vous soyez kimbanguiste merci encore une fois de plus mais il faut avoir du vrai version pour ne pas écrire autre chose . Paix et grâce dans le seigneur par : Toto LISIKA Mbomba CHER FRÈRE Serge Diantantu, Bonjour ! Merçi pour nous avoir fait part de cet exploir que vous venez de réalisez. Vous pouvez compter sur nous pour une contribution dans l'avenir. Bien à vous ! par : Constantino KALEMBA NANZO
LIVRE D'OR
PHOTOS VIDEOS INTERVIEWS SONORE FAN CLUB HOMMAGES EVENEMENTS JEUX-CONCOURS BD DU JOUR BD ESCLAVAGE tome 2 BD ESCLAVAGE HOMME NOIR 1 FEMME NOIRE 1-2 FEMME NOIRE AAA Pte DJILY & FEMME Noire DJILY EN PEUL GRAND-PERE RACONTE-NOUS S. KIMBANGU BIOGRAPHIE BIBLIOGRAPHIE EXPOSITIONS AGENDA DOSSIERS DE PRESSES GOTHA NOIR DE FRANCE EXPOSITIONS EXPO 2 Expo du jour BOUTIQUE PANIER % Nombres d'articles ACCUEIL
ATELIERS & EXPOSITIONS CONTACTSerge DIANTANTU Prix de la Bande Dessinée engagée - Prix Fetkann de la Jeunesse 2013-2014 - 3x Gotha Noir de France
Copyright Serge Diantantu 2009
Liens - LIVRE D'OR - Contact
Serge-diantantu.com - Condition de vente - Liens - Contact